• Pierre Lalliot

[COVID-19] Nouvelles Pratiques chez les Détaillants

Updated: May 15

La pandémie actuelle du coronavirus a des conséquences exceptionnelles pour le secteur du détail. Maintenant que les économies du monde commencent à mettre fin aux mesures de confinement, avec Montréal qui devrait suivre bientôt, il est temps de s'attarder sur trois nouvelles pratiques chez les détaillants qui pourraient perdurer après la pandémie.

L'augmentation des paiements sans contact

Avec la peur de la transmission communautaire, les paiements cash sont l'une des premières choses à disparaître des commerces de détail. D'un point de vue sanitaire il est tout fait compréhensible de privilégier les paiements sans contact comme les cartes de crédit/ débit ou l'utilisation d'une application de paiement mobile. Cette pratique a aussi été favorisée par l'augmentation de la limite de paiement sans contact par Visa et MasterCard. Après presque deux mois de distanciation sociale, on peut dire que les consommateurs se sont habitués à cette façon de payer et ils continueront sans doute à la pratiquer dans les mois à venir, tant qu'il y aura le spectre de vagues de contamination supplémentaire.


Du point de vue de l'intelligence d'affaire, la popularisation des paiements sans contact est une réelle opportunité pour l'entreprise orientée donnée. Si votre entreprise n'a pas encore intégré les données des consommateurs dans son processus de décision, il est maintenant le temps de s'y mettre! Toutes ces transactions sont une source précieuse d'information sur vos consommateurs et leurs habitudes de consommation. Avec un peu d'analyse, vous serez en mesure d'optimiser votre offre de produits, de mieux connaître vos clients, d'adapter vos promotions sur de vraies données de ventes plutôt que sur des insights hypothétiques tirés de vos études marketing... les possibilités sont sans fin! Mais bon, si vous ne nous croyez pas allez voir cette étude de McKinsey datant de 2015 sur l'impact du Big Data sur l'avenir du marketing et des ventes.


Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, on vous invite à consulter cet article ou notre page "Nos Services" pour en apprendre plus sur comment nous pouvons vous aider à utiliser vos données de ventes pour renforcer la performance de votre entreprise dans les dépanneurs.


Repenser le parcours client en magasin

Dans un effort de promotion de la distanciation sociale dans les magasins, les détaillants ont commencé à tester les allées à sens unique pour éviter la proximité des clients. Si cela est réellement respecté par ces derniers reste une autre histoire, mais cette nouvelle réalité signifie que le parcours clients en magasin n'est plus le même qu'il y a quelques semaines. Ça veut dire que l'espace en tablette tant convoité que vous avez négocié pour maximiser la visibilité de votre marque sur le lieu d'achat n'a peut-être plus autant de valeur aujourd'hui.


Le pire est que dans les magasins à plus petite surface, cette circulation à sens unique n'est peut-être même pas officielle. Néanmoins, les clients soucieux risquent de dévier de leur chemin pour éviter de croiser d'autres clients dans le magasin. En tant que distributeur/ vendeur, c'est à vous de découvrir où se situent ces nouveaux emplacements stratégiques et de vous les approprier avec que votre compétition est la chance de le faire. Vous devez aussi considérer ce qu'est-ce que les consommateurs achètent en ces temps de pandémies : les produits essentiels s'envolent des tablettes, donc il pourrait être intéressant de placer vos produits proches de ceux-ci. Faire cela demande une force de vente capable de visiter l'ensemble des magasins dans votre réseau, mais les gains soutirés compenseront l'investissement nécessaire, surtout si ces mesures sont maintenues au cours des prochains mois.


Si vous craignez la perte de vos espaces tablettes, nous vous invitons à visiter notre page Nos Services afin de découvrir comment nous pouvons vous aider à adapter votre présence en magasin à ces nouvelles pratiques.


Moins de visites, plus grande quantité

Dans le contexte du coronavirus, les consommateurs visitent moins les magasins, surtout les plus grandes surfaces, afin d'éviter le contact avec d'autres clients dans le magasin, ainsi que les temps d'attentes allongés par la limitation du nombre de clients à l'intérieur du magasin. Avec l'objectif de maximiser l'utilité de chaque visite, ils achètent de plus grandes quantités : un choix qui s'est traduit par une baisse des revenues d'avril après les achats frénétiquement excessifs du mois de mars.


En tant que distributeur/ vendeur, vous avez peut-être remarqué que, suite à ce type de comportement, vos plus grands formats sont actuellement plus populaires que les plus petits. Si c'est le cas, il serait temps de négocier plus d'espace en tablette pour vos plus grands formats pour mieux répondre à la demande actuelle. Vous pouvez aussi mettre en place des promotions de ventes croisées avec vos plus petits SKUs afin de booster leurs ventes, ou avec vos nouveaux produits pour donner une chance à vos consommateurs de les essayer. Une baisse de la fréquentation est aussi l'occasion de solidifier votre approvisionnement pour que vos produits soient disponibles lors des rares visites des consommateurs : vous ne voulez pas les perdre juste parce que vos produits sont en rupture de stock! Plus que jamais, il est crucial d'être proche de vos points de vente pour garder le pouls de la demande locale, adapter votre offre de produits à tous changements, et de s'assurer que vos produits sont TOUJOURS disponibles.

En conclusion, ces trois nouvelles pratiques apportées par le coronavirus vont probablement se maintenir au cours des mois à venir, c'est donc à vous de saisir les opportunités qui viennent avec et adapter votre fonctionnement à ces changements. Si nous espérons tous un retour rapide à la normale, la réalité est que cette normalité ne sera pas la même qu'avant la crise sanitaire. Il n'y a donc pas d'autres choix que de s'y adapter et d'accueillir le changement. Les crises ont tendance à accélérer les évolutions du marché, la vraie question est si vous allez essayer de capitaliser dessus ou est-ce que vous allez rester sur le bas côté en espérant que tout redevienne comme avant.

40 views
  • Twitter

©2019 by Linkdep Marketing